image of antique map
Mobile version mobile version
Item is in current auction. Please click here to go to the item page to bid for it.

H!BCoR*** help
GRADING
Historical
Beauty
Condition
Rarity
 Similar items for Sale
 Similar items in AbeMaps Source

Click here to AD this item to your Wish List [ More +]

  Find us on Facebook

HOMANN HEIRS. - Vorstellung Einiger Gegenden und Plaetze in Nord-America unter Franzoesisch und Englische Jurisdiction Gehoerig zu Finden bey den Homaennischen Erben in Nurnberg Ao. 1756.

HOMANN HEIRS. -  Vorstellung Einiger Gegenden und Plaetze in Nord-America unter Franzoesisch und Englische Jurisdiction Gehoerig zu Finden bey den Homaennischen Erben in Nurnberg Ao. 1756.
Vorstellung Einiger Gegenden und Plaetze in Nord-America unter Franzoesisch und Englische Jurisdiction Gehoerig zu Finden bey den Homaennischen Erben in Nurnberg Ao. 1756. - HOMANN HEIRS.
Click image to zoom old map image



Title : Vorstellung Einiger Gegenden und Plaetze in Nord-America unter Franzoesisch und Englische Jurisdiction Gehoerig zu Finden bey den Homaennischen Erben in Nurnberg Ao. 1756..
Map maker : HOMANN HEIRS..
Date : Nuremberg, 1756.
Size : 17.7 x 20.1 inches. / 45.0 x 51.0 cm.
Colouring : Original colours.

Description :Three town plans on one sheet of eastern Canada, including Quebec, Louisbourg and Halifax towns which the English and French fought to conquer on the American continent from 1754 to 1760, a war that ended by the French capitulation of 1760.
There are also 2 general key maps of the 2 upper charts of Louisbourg and Quebec.
Johann Baptist Homann (1663-1724) was a German engraver and publisher, who established himself and his family as perhaps the most famous German map publishers. Following his death in 1724, the business continued under the name Homann Heirs.

Voici réunies sur la même feuille les villes de Québec, Louisbourg et Halifax qui sont autant d'enjeux dans la guerre que se livrent depuis 1754 Anglais et Français sur le continent américain et qui se termine par la capitulation française de 1760. Les plans des deux premières villes sont repris à Jacques-Nicolas Bellin (1703-1772) et datent en réalité de 1744.
Portant des titres et des légendes identiques à ceux de la présente carte, ils apparaissent aussi dans l'Atlas maritime (1764) du cartographe français. La langue utilisée pour la représentation d'Halifax laisse supposer une source anglaise, qui pourrait être la Map of the British and French Dominions in North America de John Mitchell (1755), sur laquelle les trois plans sont réunis pour la première fois. La présente carte indique 1756 et figure aussi en 1762 dans le Städt-Atlas des héritiers Homann.
L'aspect de Québec présenté ici n'est pas celui de la ville au milieu du XVIIIème siècle mais bien aux alentours de 1705-1710. Le plan a manifestement été gravé d'après le manuscrit de 1709, attribué à Jacques Levasseur de Néré (1662-post 1723) et conservé au Centre des Archives d'Outre-mer d'Aix-en-Provence. En effet, on n'y trouve aucune trace de constructions postérieures à 1710 : ni la suppression de la vieille enceinte et son remplacement par deux redoutes (1712), ni le doublement de la ligne de bastions de la Glacière (t) et de Joubert (v), avec la construction en avant-poste de ce dernier du demi-bastion du Cap (1720) n'apparaissent ici. Au pied du château de Saint-Louis (a), il n'y a toujours qu'un croisement de rues et non l'espace de la place d'Armes. Enfin, entre le Séminaire (g) et l'Hôtel-Dieu (i), il n'existe pas encore de quartier bâti.
Louisbourg, ville principale de l'Ile Royale (cap Breton), occupe une place stratégique importante : elle contrôle en effet toute l'entrée du fleuve Saint-Laurent. Depuis la cession de l'Acadie péninsulaire qui, au Traité d'Utrecht (1713), devient anglaise et prend le nom de Nouvelle-Ecosse, des colons français venus d'Acadie et de Terre-Neuve affluent vers Louisbourg. La ville prend alors un remarquable essor commercial et devient une plaque tournante par laquelle transitent les poissons pêchés dans les mers du Labrador, dont on tire principalement l'huile, les produits manufacturés de France, la mélasse et le rhum des Antilles.
La forteresse, réputée imprena ble aux attaques navales, est donc soumise à des sièges. Tombée une première fois en 1745, rendue par les Anglais 3 ans plus tard, elle est reprise par ceux-ci en 1758 et rasée. Ses pierres transportées à Halifax viendront à point pour les constructions de cette nouvelle cité.
Halifax est fondée en 1749 par les Anglais, dans la baie de Chibouc tou, manifestement très propice au mouillage des bateaux. Le site a également été choisi pour favoriser la pénétration anglaise en Nouvelle- Ecosse, province restée majoritairement française. Sa population gonfle jusqu'à 4000 âmes le premier hiver en raison des travaux, mais tombe à 2000 habitants en 1755 pour se stabiliser par la suite à ce chiffre.
Le plan d'Halifax correspond à celui de tant d'autres villes du Nouveau Monde, régulier et géométrique. L'état de la ville est bien celui d'avant 1755 : les cinq forts et l'enceinte sont terminés en 1750, mais les trois batteries placées le long de la baie durant l'été 1755 n'apparaissent pas encore. La ville est ici représentée dans un carton figurant dans un plan de situation.
Après le décès de Jean-Baptiste Homann en 1724, la direction de sa maison est exercée par son fils Jean-Christophe (1703-1730). A sa mort, celui-ci remet par testament la firme aux mains de Johan Georg Ebersberger (1695-1760), son beau-frère, et Johan Michael Franz (1700-1761), son ancien condisciple à l'Université de Halle. Ils dirigent dorénavant l'établissement sous le nom d'"Héritiers Homann".
En 1755, J.M. Franz se retire pour laisser la place à son frère tandis qu'au décès de Ebersberger en 1760, c'est le beau-fils de ce dernier qui lui succède. Ebersberger et Franz maintiennent une grande qualité à leurs cartes sauf durant une légère période de flottement qui se situe entre 1755 et 1760. A partir de 1769, la production s'oriente vers des atlas régionaux. La firme de Nuremberg ne fermera ses portes qu'en 1852.
Condition : In very fine condition.


ID: 26412

Item is in current auction. Please click here to go to the item page to bid for it.



See a list of similar items you might be interested in :





Wish List / Virtual map collection  
Found a nice map? But this map has been sold or thinking about buying later on?
With Wishlist you can collect all Your Favorite maps in one place by simply pressing a button!
Click here to AD this item to your Wish List
Note : This does not replace the BidPage during Auction.
By default we contact you when similar category items come available in future auctions!

Similar items available for immediate sale you might be intered in.



AbeMaps Archive
Browse our Archive index of 20,000+ antique maps, prints, Medieval manuscripts. The auction results are available for registered users.
Register now if you haven't done before. It is free of charge !



I have a similar map and would like to sell it.
Paulus Swaen Old Maps, Inc, is buying and selling for the last 36 years fine and rare maps. We are buying for stock or are taking quality consignments for our quarterly internet auctions since 18 years and we are the olderst internet based map auction.
Please email or send us a picture of your map and your asking price.
We need to receive an image first and can not make offers from verbal descriptions received by phone.




I would like to be notified if the item I am looking for comes up for auction.
I'm interested in this map: but it has been sold or you want to be notified when a similar map comes up for auction. Please Ad this map to my WishList and we will notify you when another example or similar map comes available

Never miss another item and Register now.
It's free; and you Save time ordering, Track your package; are able to bid in our auctions, you get free access to AbeMaps Archive with more than 20.000 auction results, and more.

You may also look at our stock list of similar items, which are available for immediate sale.